Solidarité Broderie


LA-DIFFERENCE

Aidez-nous en commandant ce modèle dessiné et réalisé exclusivement pour l'association Théo et Corentin (prix 15 €)


En savoir plus >>


visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10
mod_vvisit_counterHier25
mod_vvisit_counterDepuis le début117800

Déc 18, 2017

Le parcours du combattant - L'école

Index de l'article
Le parcours du combattant
Première visite en Alsace
Le travail
L'école
La vie de tous les jours
Les opérations de Théo
Les opérations de Théo
Toutes les pages

L'école

Entre-temps les garçons font leur rentrée à l’école en septembre 2001. Ils sont ravis et sont accompagnés par une auxiliaire de vie. Leur vie en classe les épanouit et ils sont très vite intégrés dans la vie scolaire.

A la rentrée scolaire 2002, Mathilde rentre en CM2 . Assumant une partie du poids des problèmes de ses frères, elle vit une scolarité assez perturbée et souffre énormément de cette situation. Ses parents essayent de l’entourer du mieux qu’ils le peuvent, mais la souffrance est la même pour eux aussi et il n’est pas toujours facile de communiquer.

En 2002/2003, les garçons restent dans la même école mais changent de maîtresse. Leur nouvelle institutrice semble faire preuve de peu de compréhension.

Corentin

Ainsi, les spectacles se déroulent systématiquement les lundi matin ou jeudi matin, alors que les garçons sont au centre de rééducation. Les parents ont l’impression de n’être jamais prévenus ou trop tard de ces animations. En fin d’année scolaire, une sortie est prévue pour toute la classe.Le jour même, Corentin demande à ses parents s’il va bien à la sortie avec les copains. Bernard et Isabelle sont surpris car ils n’en ont pas été informés. Les garçons iront à Clémenceau comme prévu et les parents apprendront dans le courant de la journée que la sortie de fin d’année a bien eu lieu ce même jour.Les parents sont forcément déçus et tristes pour leurs enfants, d’autant qu’ils avaient pris soin de prévenir l’institutrice dès le début de l’année de la possibilité qu’ils avaient de décaler leurs séances à l’hôpital. L’incompréhension d’Isabelle et Bernard est d’autant plus grande lorsqu’ils apprennent que l’institutrice a parlé de cette sortie en classe et a dit aux garçons que les copains iraient en bus alors qu’eux iraient à Clémenceau !

C’est avec des parents anxieux et se sentant bien démunis que les garçons font leur rentrée scolaire 2003/2004 à BARR dans une école maternelle.

Ils sont très bien accueillis et participent à toutes les sorties ! Bernard et Isabelle sont soulagés et «apaisés» pour l’instant mais savent qu’il faudra recommencer dès la rentrée prochaine.

A la rentrée 2005, ils changent d’établissement intègrent le nouvelle école des Tanneurs à Barr, conforme aux normes d’accessibilité.